Léandre ; one angry man.
 :: Création de personnage :: Présentation :: Fiches validées

★ MESSAGES : 74
★ AVATAR : Sanji, One Piece
★ CRÉDITS : Isa, Finn, Ange, Croy.
★ RÔLE : Duelliste impérial
avatar
AQUILA

Léandre


ft. Sanji, One Piece : Two years later



PRÉNOM & SURNOM — Léandre, certains se risquent à le surnommer Blondin.

CREDO — « Don't tell me to calm down. »

ÂGE — 31 ans.

ORIENTATION SEXUELLE — ... Il ne sait plus. N'a-t-on pas entendu réponse plus absurde ? Il n'est pas certain. La bague ne lui laisse pas plus d'indice. L'homme d'une femme, il se dit. Il essaie de se rappeler. De se convaincre. Mais il a parfois des "pulsions" envers des courbes moins délicates, sous le feu de l'énervement... Ne pas y penser. Ce n'est pas le plus important.

RÔLE/MÉTIER — Soldat duelliste pour la division I des Aquila.

PARTICULARITÉ MAGIQUE — Aucune.

LIEU D'HABITATION — La plupart du temps il vit au Château de Windamere, avec le reste de la garnison des soldats. Parfois, si une mission le lui permet ou sous le coup d’une impulsion, il passe des nuits à Montalbino.

DANS L'ENCLAVE DEPUIS... — Trois ans et demi.

BAGUETTE — Flexible, 28 centimètres, bois d'Épicéa et Poil de womatou.

AMORTENTIA — L’odeur d’un Irish coffee : whisky, café et une touche sucrée.

ÉPOUVANTARD — Une silhouette. La silhouette. De dos. A peu près de sa taille, toujours cette cape sombre sur les épaules et une main dont il identifie la bague, elle ressemble à la sienne, mais il ne peut en définir les subtilités. La silhouette se retourne, et à chaque fois le visage est différent, confus. Ce qui ne change jamais c’est le regard blessé qui en est affiché, des sillons tracés par la tristesse, le visage tuméfié par des coups et le souffle glacial qui passe par ces lèvres qu’il ne reconnaît pas. Dès qu’il voit l’épouvantard s’il ne réagit pas suffisamment vite, il se fige et sent le souffle glacial l’envahir. Parfois, il s’imagine finir congelé, incapable du moindre mouvement, à la merci d’une épaisse couche de glace qui vient à l’envahir et le tuer lentement, sûrement, sans pouvoir rien y faire. Mourir de froid. L’ironie.

instinctif, brut, fidèle, impulsif, dynamique, coléreux, polyvalent, violent, charismatique, compétiteur,  sûr de lui, de mauvaise foi, responsable, s’alcoolise souvent (alcoolique ?), tenace, supporte mal l’échec, bosseur, contrôle difficilement ses humeurs

ANECDOTES —

Léandre, autour de son cou y’a une chaîne avec une bague. Une alliance en vérité. Avec marqué « A & L forever », gravé à l’intérieur. Une date aussi, le sept septembre. Si vous le côtoyez vous finirez par la voir, la chaîne. Peut-être même par voir la bague. Mais il n’en parle pas. Et si vous questionnez, il vous enverra chier. Parce qu’en vrai, et c’est ça le pire, y’a rien à raconter. Il sait pas. Il se souvient pas.

Léandre, il fait les choses à l’excès : il fume trop, il boit trop, il s’entraîne trop, jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ce que ses membres ne parviennent plus à le porter… la plupart du temps, c’est uniquement son ego qui lui permet de rejoindre son lit, pour quelques petites heures de sommeil.

Léandre, il n’aime pas qu’on l’emmerde, il n’aime pas qu’on vienne le faire chier et s’il n’est pas d’humeur et que vous n’êtes pas un gradé, il n’hésitera pas à vous le faire savoir. Si vous êtes un supérieur, il pourra tenter de le dissimuler dans quelques marmonnements inaudibles… vous le saurez quand même.

Léandre, en même temps, venir lui causer le matin, c’est pas le bon plan. Le matin il cause pas vraiment. Il grogne. Après ça va. Il lui faut du café, ou n’importe quel équivalent caféiné. Il lui faut une clope, peu importe ce qu’il y dedans d’ailleurs, sur Ingary tourne une sorte de tabac à base de plantes qu’il ne cherche pas à identifier qui marche du tonnerre.
Léandre, il pêche souvent par des décisions hâtives. A vouloir foncer et aller tout droit, cela lui joue des tours. Dans ses missions comme dans sa vie de tous les jours, il en oublie des éléments importants. Il se trompe mais ne veut jamais le reconnaitre. Il a tendance à juger rapidement les gens avant même de savoir quoique ce soit sur eux.

Léandre, il faut l'avouer, n’aime pas spécialement la hiérarchie, mais il sait qu’à Aquila, c’est ce qui permet d’avancer, aussi.

Léandre, au fond de lui, la notion de royauté, c’est pas forcément son kiff. Pour lui les gens sont méritants par les actes avant tout. Mais il respecte Lucius, pour ce qu’il a fait justement. Pas pour la couronne qu’il a décidé de s’attribuer. Il respecte le clan Aquila. Parce que ce sont des Impériaux qui l’ont trouvé. Qui l’ont sauvé, aussi. Léandre, son allégeance, il l’a donnée à Lucius, et sa parole, quand il la donne, il ne la reprend pas. Pas comme certains.

Léandre, c’est un fidèle parmi les fidèles. Pas un mouton. Un brave, c’est différent. Un bras armé. Impulsif, certes. Qui écoute jusqu’à une certaine limite. Qui se déchaîne – trop ? - dans le feu de l’action. Qui fait de tout une mission : protéger des habitants du château, aider un convoi de marchandises Asvós ou se battre avec des Liontari, juste parce qu’ils étaient dans le chemin. Pas de demi-mesure. Léandre, il fait pas demi-tour.

LÉANDRE & LA MAGIE —

Une relation instinctive. Je ne dirais pas une extension de son esprit, ni de sa volonté, car ce serait faux, et pompeux. Mais des réflexes qu'il travaille, qu'il perfectionne autant que possible. Il a une grande facilité pour les sortilèges à base de feu et surtout - paradoxalement - un réel talent pour les sortilèges défensifs (bouclier, contre...). Son style de duel repose pour une grande partie sur une contre-attaque rapide. Son rôle de duelliste mis de côté, il aime la magie. Il aime sa praticité et le fait que grâce à sa baguette, il peut se sortir de solutions impromptues. Après, il n’est pas du genre à avoir l’avoir sans arrêt à la main, il y a beaucoup de choses qu’il fait sans, dirons-nous, et il éprouve bien souvent une réelle satisfaction dans l’effort physique.

LE DERNIER SOUVENIR DE LÉANDRE —

Au-delà de la scène en particulier, c’est surtout d’un mélange confus d’émotions dont Léandre se souvient. La colère, une rage non contenue, une violence qui, lorsque le souvenir lui revient en tête, le reprend immédiatement. A la manière de l’alcool dont il était parfaitement imbibé, il le sait, cette rage folle était nichée en son ventre avant de remonter à sa gorge, de s’y bloquer et de s’en extraire que par la force de mots violents et cruels. Il se souvient de ses poings fermés, tremblants, prêts à frapper. Encore. Il se souvient des tremblements hystériques dans ses bras. Il se souvient de la sueur qui lui coulait dans le dos. Il se souvient des effluves écœurantes dans son souffle. Du whisky. Toujours du whisky, péché mignon jusqu’à plus soif. Cette colère dont il ne sait pas la cause, ni la justification – peut-il seulement y en avoir une – il sait qu’elle est tournée vers cette personne. Toujours la même. Parce qu’il voit cette silhouette qui lui tourne le dos, il en voit la posture courbée et les soubresauts terrifiés. Nul doute qu’il en est la cause. Cette violence inouïe qui le traverse au moindre flash de ce dernier souvenir n’a pour cible que cette personne. Celle qui possède la bague, car il en voit la main posée sur quelque chose. Une table peut-être, du bois, sans doute. Tout le décor n’a aucun intérêt, il l’a effacé de son esprit.

La seule chose qui compte c’est cette personne. Cette personne dont il est lié, il le sait. Ce « A » sur son alliance. « A » dont il ne sait plus rien si ce n’est cette dernière image, ce dernier ressenti d’une fureur sans nom. Léandre se sait violent, il sait qu’il a du mal à se contenir… mais pour avoir épousé – c’est bien ça, non, la bague à l’index qu’il avait sur lui lorsque les Impériaux l’ont retrouvé… les mots gravés, la date… pas de toute – cette personne, leur lien devait être fort. « A » doit être spécial(e), spécial(e) et qui a su contenir la fureur en lui. Alors pourquoi ? Comment peut-on oublier celle ou celui qu’on aime ? Et pourtant être pris d’une telle haine à son égard au point de la frapper, de la faire pleurer ainsi ? L’alcool en est-il la cause ? Il n’y croit pas. Il se sait con. Il sait qu’il peut facilement se noyer dedans mais il sait que cela n’excuse rien. Le pire, c’est qu’il ne sait pas pourquoi cette rage. Il a l’impression qu’en lui laissant simplement ce souvenir, quelqu’un, là-haut, se joue de lui. Lui laisser la preuve de cette union et le souvenir de lui la détruisant. Il y a-t-il plus pervers comme destin ? Aura-t-il seulement une chance de se racheter un jour ? De retrouver « A » ? Cette pensée lui donne parfois la nausée, ce dernier souvenir le dégoûte et il ne sait quoi en faire. Alors il boit. C’est bien souvent par le whisky que les flashs de ce souvenir lui revienne, par cette odeur qui lui colle souvent à la peau…

Beaucoup boivent pour oublier, lui il boit pour essayer de se souvenir.
Et d’une certaine manière… se punir.

LÉANDRE & SON AMNÉSIE —

Très franchement, au début : la panique, le gros coup de flippe. Se dire que ce n’est pas possible, on ne peut pas se souvenir simplement de son nom, avoir un unique et ultime flash de ce qu’on est, un gros connard violent et alcoolique, … et rien d’autre. D’où l’on vient, comment on est arrivé là, quelle est son origine, son « début ». Comprendre. Oui, au début, il essayait, il fermait les yeux, il inspirait, expirait fortement et il essayait de se souvenir. Rien, le néant. Juste. Rien.

Et tout ce qu’il y avait autour de lui, ce nouveau monde, les Impériaux qui l’ont trouvé dans les Terres de la Couronne, les soins qui lui ont été prodigués lui ont permis de reprendre conscience. Saisir que se tourner vers le passé, ce passé inconnu, ne servira à rien. Il avait déjà en lui cette conviction que c’est par ses actes que l’on devient quelqu’un, alors il a mis ça de côté – comme tout le monde, il n’a pas eu le choix. Quand il a vu que d’autres bien plus aguerris en sortilèges et en potions que lui n’ont pas trouvé de solution, il a comprit que c’était mort. Que ce ne serait pas comme ça que les souvenirs leur reviendront, alors il a concentré son énergie dans la garde d’Aquila, dans les missions auprès du Mur. Il pense qu’ils par le franchir. Il y croit.

Il ne sait pas s’il veut vraiment savoir qui il était, parce qu’il a la conviction que ce ne sera rien de glorieux ni de satisfaisant, mais il a le sentiment qu’il le faut. Il faut qu’il sache. Pas pour lui. Pour « A ».

LA DISPARITION DE LUCIUS —


Comment est-ce possible ? Il ne saisit pas… on parle pas du premier type un peu paumé d’Aquila, on parle du Régent ! De l’un des fondateurs ! Si c’était arrivé peu après son arrivée, il se serait naïvement interrogé, comme beaucoup. Maintenant qu’il fait parti des Impériaux, qu’il sait combien les tensions entre les Liontari et les Aquila sont grandissantes, combien chacun veut atteindre ses objectifs à tout prix, il se demande s’il n’y a pas une cause bien plus complexe qu’une simple disparition. Lucius n’a pas pu disparaître tout simplement dans la nature, il n’a pas pu se volatiliser ou comme certains le soufflent à mi-mots, « fuir ».

Non. Pas Lucius. Il y a une raison. Et les Impériaux vont le retrouver. Cherchons.
Cherchons.


Hors-RP : Trucmuch.
Forum trouvé au hasard d’un top-site, scruté pendant un moment jusqu’à ouverture, et me voici.

Voir le profil de l'utilisateur
★ MESSAGES : 163
★ AVATAR : Black Lady de Sailor Moon (Holland Roden IRL)
★ CRÉDITS : cc Finn, Sahil, Effie & Septima ♥
★ RÔLE : Reine d'Aquila
avatar
AQUILA
Jtm jtm jtm jtm léandre.

aaah tellement soulagée que tu sois venu chez Aquila
Je viendrai spammer ta fiche de liens parce que je crush sur ton perso vouala. /die

Voir le profil de l'utilisateur
★ MESSAGES : 164
★ AVATAR : asuka soryu langley • neon genesis evangelion.
★ CRÉDITS : bby zahra.
★ RÔLE : ancienne favorite du roi, mirador depuis moins d'un an.
avatar
AQUILA
Citation :
Léandre, c’est un fidèle parmi les fidèles. Pas un mouton. Un brave, c’est différent. Un bras armé. Impulsif, certes. Qui écoute jusqu’à une certaine limite. Qui se déchaîne – trop ? - dans le feu de l’action. Qui fait de tout une mission : protéger des habitants du château, aider un convoi de marchandises Asvós ou se battre avec des Liontari, juste parce qu’ils étaient dans le chemin. Pas de demi-mesure. Léandre, il fait pas demi-tour.
omg, je dévore ta fiche
léandre c'est une perfection l'aigle parfait t'as vraiment intérêt à venir squatter ma rs toi

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
tellement de classe en toi.
cette plume.    
ptn t'es comme mon âme sœur d'un autre clan. (roméo et juliette maggle) on se ressemble tellement dans le caractère. on pourrait trop se comprendre. sale piaf. 

bienvenue I love you bon courage pour la suite. I love you

★ MESSAGES : 131
★ AVATAR : ookurikara
★ CRÉDITS : effie / sahil / croyance
★ RÔLE : cerbère
avatar
AQUILA
franchement, y'a du niveau dans ta fiche. c'est admirablement bien écrit et le personnage dégage une aura fascinante. ça se lit si facilement.
bienvenue. I love you

Voir le profil de l'utilisateur
★ MESSAGES : 366
★ CRÉDITS : Septima
avatar
Admin
aquila  
there is no great genius without some touch of madness
nom de l'image


Ah, Léandre. Ses multiles clopes, sa boisson, pis ce caractère! Ce duelliste chez les Impériaux va faire des malheurs (et j'espère monter en grade parce que gosh il semble être fait pour)! J'ai aimé le codage, lire la fiche, et j'ai bien évidemment hâte de voir le Léandre en action!

   

Bienvenue chez les Aigles!
Maintenant que tu es validé(e), n'oublie pas d'aller te recenser, mais aussi de créer ta fiche de liens afin que tu puisses fomenter des plans avec les autres membres pour sortir de l'Enclave!

L'Enclave t'es dorénavant ouverte.



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Création de personnage :: Présentation :: Fiches validées
Léandre ; one angry man.

Sauter vers: