C'est pour vous ravir. | Val & Kuku
aide au personnage          guide du nouveau          l'enclave          groupe          rôles         test de répartition
Bon baisers
de l'enclave
Bienvenue dans l’Enclave, huis clos dont votre personnage amnésique est prisonnier. Votre but? Percer ses mystères, recouvrer la mémoire et récupérer votre identité. Puissiez-vous survivre malgré les tensions régnant actuellement entre l’Aigle, le Lion et la Belette... et nous quitter.

Inspiré par la saga Harry Potter, Attack on Titan, The Maze Runner, et les œuvres Studio Ghibli.
Avatar 200*320, pas de minimum de ligne
EFFIE
profil + MP
FINN/VOX
profil + MP
nom de l'imagenom de l'imagenom de l'imagenom de l'image

FERMETURE (TEMPORAIRE?) D'INCLAVATUS+ d'infos par ici.



C'est pour vous ravir. | Val & Kuku
i n c l a v a t u s :: L'Enclave :: Sud de l'Enclave :: L'Antre des Lions
Message Sujet: C'est pour vous ravir. | Val & Kuku    Dim 1 Oct - 18:25  
avatar
ASVOS
★ MISSIVES : 62
★ AVATAR : Original de Kuvshinov-Ilya.
★ CRÉDITS : Avatar moi, image le web.
★ COMPTES : Premier ?
★ RÔLE : Mercenaire/Traqueur



Voir le profil de l'utilisateur

Ouais, on a la chiasse ouais.

VAL & KU.

  Cela fait quelque jours que le vent frais te réveille chaque matins. Non pour te déplaire, il te permet de justifier ton cocooning pathologique habituel de cet saison. Mais loin de t'abandonner à la fainéantise, le travaille, la cueillette, la chasse et les missions rythment ton quotidien, accompagnée depuis peu par un jeune homme répondant au doux nom de Kuro. Jeune homme manifestement plus jeune que toi, mais que tu as pour mission de former au "métier" de mercenaire.

Mais quelle serait une bonne formation sans erreurs de parcours intégrés ? Pas très intéressant, en effet. Tu cherchais depuis quelques jours un moyen, supportable et pas trop incommodant pour une première fois, pour mettre du piment dans cette soupe de banalité qu'est la vie. "Il est grand temps de le mettre à l'épreuve" t'étais-tu dit, naïvement.

L'épreuve arriva sans peine et même malgré toi. Pour remettre tout ça dans son contexte, vous étiez partis en forêt une journée particulièrement froide dans le but de ramener un festin à déguster le lendemain. Jusque là rien d'anormal, vous vous étiez correctement couvert, du moins c'est ce que tu pensais.

A peine deux jours après, ton ventre décida de te faire remarquer sa présence, et refusa d'accueillir quoique ce soit, le manifestant en éjectant tes offrandes par chaque orifices de ton corps. Charmante situation, notamment dans une humble maisonnée originellement faite pour une personne minimaliste se retrouvant envahie par un duo de couillons souffrants du sacrée chiasse.

Tu as bien d'abord crue à une simple indigestion passagère, laissant alors mère nature faire son devoir, mais au bout d'un certains temps, soit ce sanglier avait la peste soit tes bottines ne t'ont pas assez protégées.

Tu as tout de même essayé de te débrouiller par toi-même, ne voulant déranger personne, les potions et les herbes bouillies ne t'on en rien aidées. Kuro a fini par rester coucher toute la journée d'hier, vomissant la seule chose qui lui rester encore, son âme, si tant est qu'il en ait eu une un jour mais c'est un autre débat. Quant à toi, scotchée au canapé, même l'odeur de la cheminée, qui pourtant avait le dont de soigner tous tes maux, fini par te dégouter. Et d'une manière générale, les toilettes pour ne pas parler de scène de crime, étaient maintenant inutilisables.

Tu as donc prit ton courage à pleine mains, l'a enfoncé dans ton sac, à trainé Kuro de son lit jusqu'au salon, lui a donné un peu de peps -juste un peu- avec une potion, puis une autre pour ne pas avoir à s'arrêter en chemin histoire de changer bébé, et vous avez bravi le froid, la neige et les quelques kilomètres te séparant du lieu béni qu'est la maison du médicomage nommé Valkyrie dont tu avais repéré auparavant l'habitat, au cas où ce genre de problème t'arrive.

Sur le chemin, tu crois entendre Kuro gémir. Éprise d'une colère qui n'apparait que lorsque tu te sens faible et ridicule, comme maintenant, tu te défoules quelque peu.

- Aller Kuro, arrêtes de faire l'enfant ! Si tu n'es pas capable de survivre à une gastro autant te laisser mourir dans un fausset !

C'est bien là tout ce dont tu es capable pour réprimander ton compagnon, ou du moins ce qu'il en reste.

Après deux fois plus de temps qu'à la normal, te voilà arrivée dans l'antre des lions. Te demandant furtivement pourquoi personne n'est dehors à cette heure, tu continues ta route machinalement, soutenant toujours Kuro. Tu finis par te heurter à un obstacle, que tu découvres être la porte d'entrée du repère de ton sauveur.

Dans un dernier geste de désespoir, tu tocs, puis attendant les secours, tu t’affales contre le mur.

 

 
FIDO
Revenir en haut Aller en bas
RÉPONSE RAPIDE


Sauter vers:  


C'est pour vous ravir. | Val & Kuku
i n c l a v a t u s :: L'Enclave :: Sud de l'Enclave :: L'Antre des Lions